Etudes/enquêtes

Etude Hospitalisation Privée : Kinésithérapeute, ergothérapeute, agent de maintenance et facturier

L’Observatoire a identifié quatre métiers comme présentant des enjeux particuliers : deux métiers paramédicaux – masseur kinésithérapeute et ergothérapeute – et deux métiers des fonctions support – agent de maintenance et agent de facturation. Pour chaque métier, l’étude dresse un portrait détaillé, identifie les évolutions en cours et à venir, et formalise des pistes d’action permettant d’accompagner les problématiques repérées.

Que faut-il retenir ?

Les deux métiers paramédicaux étudiés connaissent des enjeux similaires, parmi lesquels des besoins en recrutement élevés mais un manque d’attractivité des établissements de la branche, un développement très rapide des techniques et un alourdissement des profils des patients et résidents, qui créent des besoins importants en termes de formation professionnelle.

Le métier d’agent de maintenance connaît de fortes évolutions, du fait notamment du développement de la réglementation en matière de sécurité. Le métier se repositionne sur les activités de maintenance et de sécurité, avec une technicité plus élevée.

La facturation se voit profondément modifiée par le passage à la T2A. Elle devient plus stratégique. Pour autant, les acteurs de la chaîne de facturation apparaissent globalement peu soutenus dans ces évolutions et manquent de perspectives, posant la question de l’offre de formation continue et des possibilités de passerelles entre les métiers des services administratifs.

Pour en savoir plus

Téléchargez l'étude