VAE

Le dispositif de soutien de branche à la VAE (DSB VAE)

Le DSB VAE c'est quoi ?

Le dispositif de soutien de branche à la validation des acquis de l’expérience, est un dispositif créé par la CPNE-FP du secteur des activités sanitaires, sociales et médico-sociales privé à but non lucratif d’accompagnement renforcé pour les candidats souhaitant obtenir un diplôme du secteur par la voie de la VAE.

Après un bilan permettant d’établir les compétences acquises et manquantes par le candidat par rapport au diplôme visé, le candidat se voit proposer un parcours individualisé mêlant temps d’accompagnement à la rédaction du livret 2 (dossier de validation) et à la présentation devant le jury, des modules de formation et des mises en situations professionnelles.

Quelles sont les diplômes pour lesquels je peux mobiliser un DSB VAE ?

Dans le secteur du travail social :

  • Diplôme d’Etat d’Accompagnement Educatif et Social (DEAES)
  • Diplôme d’Etat de Moniteur Educateur (DEME)
  • Diplôme d’Etat de Technicien d’Intervention Sociale et Familiale (DETISF)
  • Diplôme d’Etat d’Educateur de Jeunes Enfants (DEEJE)
  • Diplôme d’Etat d’Educateur Technique Spécialisé (DEETS)
  • Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé (DEES)
  • Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social (DEASS)
  • Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF)

 

Dans le secteur sanitaire : 

  • Diplôme d’Etat d’Aide Soignant (DEAS)
  • Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Puériculture (DEAP)
  • Diplôme d’Etat d’Infirmière de Bloc Opératoire (DEIBO)

Qui peut bénéficier du DSB VAE ?

Tous les salariés des établissements adhérents à l’OPCO Santé peuvent bénéficier du DSB VAE.

Pour s’engager dans une démarche de VAE (droit commun ou DSB) il faut obtenir la recevabilité VAE pour le diplôme visé (livret 1 ou dossier de recevabilité). Les conditions de recevabilité peuvent varier d’un diplôme à l’autre. En règle générale, il faut pouvoir justifier d’une année d’expérience en lien direct avec le diplôme visé.

Des financements avantageux (mobilisation des fonds mutualisés) sont possibles pour les adhérents sur secteur sanitaire, social et médico-social sous réserve d’un taux de contribution à l’OPCO suffisant. Contacter votre conseiller en région pour en savoir plus.

Quels sont les avantages du DSB VAE par rapport a un accompagnement vae de droit commun ?

Le DSB permet de faire le point sur ses compétences et sur ses lacunes par rapport au référentiel du diplôme visé.

Le DSB VAE propose un accompagnement plus complet et plus long notamment grâce à des modules de formation et à des mises en situation professionnelle permettant de découvrir d’autres lieux d’exercices du diplôme visé. Il mêle des temps individuels et collectifs permettant un accompagnement personnalisé et un échange avec des candidats VAE sur des diplômes de même niveau.

Vers qui puis-je me tourner pour avoir des informations sur le DSB VAE ?

Vers votre site régional OPCO Santé ou auprès des organismes de formation habilités (il y en a dans chaque région).

La VAE, même avec un accompagnement renforcé suppose un investissement important du candidat et du temps pour rédiger le livret 2 (dossier de validation) et préparer sa présentation devant le jury.

Combien de temps dure un parcours DSB ?

En moyenne les parcours DSB durent une année mais la durée varie en fonction du parcours de chaque candidat et des dates de jury VAE du territoire. Il ne peut excéder 18 mois.

Ai-je plus de chance d’obtenir mon diplôme par la vae en mobilisant le DSB qu’avec un accompagnement vae de droit commun éligible au CPF ?

L’évaluation du DSB VAE menée en 2019 montre un meilleur taux de réussite qu’avec une VAE Classique pour chacun des diplômes proposés en DSB VAE. En moyenne le taux de réussite est de 17% supérieur.

Quels financements pour un DSB VAE ?

Pour le secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif, le DSB VAE peut être financé sur les fonds mutualisés de branche (FMB). N’hésitez pas à prendre contact avec votre conseiller OPCO Santé pour en savoir plus. 

Les frais pris en charge sont :

  • Le bilan de positionnement
  • L’accompagnement méthodologique
  • Les séquences formatives
  • Le suivi post-jury
  • La rémunération et charges su salarié seulement si il doit être remplacé ou si il existe des surcoûts liés à l’absence (limité à 15€ de l’heure pour les associations de 300 ETP et plus)
  • Les frais annexes suivant la taille de l’établissement : 100% pour les associations de moins de 50 ETP, 75% pour celles de 50 à 299 ETP et 50% pour celles de 300 ETP et plus.

Pour les secteurs de l’hospitalisation privée, des services de santé au travail interentreprises et le thermalisme, il n’y a pas de financements particuliers. Ces formations sont à financer par des fonds propres.

Le DSB VAE n’est pas éligible à un financement via le CPF ou l’enveloppe VAE crise sanitaire.