La place du handicap dans le monde du travail avec OETH

7 Décembre 2020
Pierre-Marie LASBLEIS, directeur général de l'Obligation d'emploi des travailleurs handicapés (OETH) revient sur la SEEPH 2020 et sur le handicap au travail dans ce contexte de crise sanitaire.

Interview vidéo de Pierre-Marie LASBLEIS

OETH réunit la Croix-Rouge française (convention collective de la Croix-Rouge française), la FEHAP (convention collective 51), Nexem (convention collective 66 et CHRS) et les organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO) autour d’un accord favorisant l’emploi des travailleurs handicapés.

Cet accord concerne les établissements privés à but non lucratif du secteur sanitaire, social et médico-social (établissements de soins pour personnes âgées ou handicapées, ESAT, EHPAD, IME, IMPRO, FAM, MAS, CHRS, crèches, foyers d’hébergement…).

L’accord OETH est agréé depuis 1991 par le ministère du travail. Tout comme l’Agefiph et le Fiphfp, il assure la collecte des contributions financières des établissements liées à l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés. Grâce aux fonds collectés, OETH conseille et finance chaque année, auprès de ces mêmes établissements, des actions visant notamment à favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Les salariés et les établissements couverts par l’accord ne relèvent donc pas de l’Agefiph mais d’OETH.

OETH, c’est plus de 16 400 établissements et 500 000 salariés.

Pour les branches professionnelles qui ne relèvent pas de l’accord OETH, celles de l'hospitalisation privée, du thermalisme et des services de santé au travail interentreprises (SSTI), l'OPCO Santé collabore également avec l'AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées).

Retrouvez l'interview avec l'AGEFIPH ici.

 

Accédez à la vidéo