Information

La stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté

19 Mai 2020
En 2018, le Président de la République lançait la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, prévoyant un engagement financier de l’Etat de 8,5 milliards d’euros en faveur des plus démunis et une refonte de nos politiques sociales. Son ambition : lutter contre les inégalités de destin et permettre une réelle égalité des chances.

Acteurs essentiels des politiques de solidarité au sein de leurs institutions, les travailleurs sociaux ont un rôle prépondérant dans la mise en œuvre des engagements prévus dans le cadre de cette stratégie nationale. La DGCS et l’OPCO Santé accompagnent la formation des travailleurs sociaux à travers des formations.

Six orientations soutenues par l’Etat

Des thématiques transversales, au croisement de plusieurs enjeux, sont apparues indispensables pour soutenir les actions sur le terrain des travailleurs sociaux.

Le travail social et le développement social : l’objectif est d’essaimer les pratiques collectives du travail social dans la perspective du développement social. Cela vise à créer une mobilisation effective des travailleurs sociaux en explicitant les finalités du travail social (prévention, inclusion, transformation).

La participation des personnes : il s’agit de connaître les enjeux et les conditions de mise en œuvre de la participation des personnes accompagnées, d’intégrer et de renforcer la dimension participative dans la relation aux personnes.

L’insertion socio-professionnelle : la finalité de ce module de formation est d’appréhender les politiques d’insertion, les acteurs, les outils et dispositifs à mobiliser pour accompagner une démarche de retour à l’emploi. L’objectif est d’aider les personnes dans la définition de leur projet d’insertion professionnelle et de contribuer à sa mise en œuvre dans le cadre d’un partenariat avec les acteurs de l’emploi.

Le numérique et le travail social : il s’agit d’appréhender la culture numérique et son impact sur les pratiques professionnelles.

Le travail social et les territoires : ce module doit permettre d’identifier les politiques territoriales et les partenariats institutionnels ainsi que de développer les liens sociaux dans les territoires.

Aller vers : l’objectif est de faciliter l’accès et le maintien dans les droits des populations en difficulté et de prévenir le décrochage social, en évitant les replis dans les zones de non demande.

Un financement dédié aux formations

Les formations mises en oeuvre par les structures et entrant dans le cadre de ces six orientations seront soutenues par l’Etat. Un financement de 1 million d’euros pendant trois ans sera dédié à ces actions.

Les travailleurs sociaux prioritairement ciblés sont  les assistants de service social, les éducateurs de jeunes enfants, les éducateurs spécialisés, les éducateurs techniques spécialisés, les conseillers en économie sociale familiale, les moniteurs éducateurs et les cadres du secteur social (chefs de services, cadres sociaux éducatifs, directeurs d’établissement).

Dès la signature de l’accord cadre et de la convention, les modalités et les dates des formations seront communiquées.