Information

#1jeune1solution : précisions sur l'aide à l'embauche

1 Avril 2021
Le 5 août 2020 le décret n°2020-982 instituant l'aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans a été signé et le 31 mars 2021 le décret n°2021-363 vient la prolonger.
On vous en explique le fonctionnement ci-dessous.

Qu'est-ce que l'aide à l'embauche ?

Dans son plan #1jeune1solution, le gouvernement cherche à favoriser l'embauche des jeunes avec différentes mesures dont une aide à l'embauche afin de compenser les cotisations sociales de la première année faisant suite au recrutement. 

Cette aide s'élève à 4 000€ par salarié à temps plein sur un an (montant proratisé en fonction du temps de travail et de la durée du contrat) pour toute embauche d'un jeune de moins de 26 ans (âge lors de l'embauche) en CDI, CDI intérimaire ou en CDD de 3 mois minimum et bénéficiant d'une rémunération jusqu'à deux fois le SMIC horaire.  

Par dérogation, les entreprises peuvent également embaucher un salarié de moins de 26 ans dont la rémunération telle que prévue au contrat de travail est inférieure ou égale au salaire minimum horaire de croissance (SMIC), majoré de 60%, pour les contrats dont la date de conclusion est comprise entre le 1er avril 2021 et le 31 mai 2021. 

Cette embauche ne doit pas être un renouvellement de contrat et l'employeur ne doit pas bénéficier d'autres aides de retour à l'emploi pour ce même salarié ou qu'il y ait eu un licenciement économique sur le poste depuis le 1er janvier 2020. 

Je consulte le décret

Quelles entreprises peuvent en bénéficier ?

Toutes les entreprises et associations, sans limite de taille et à jour de leurs obligations déclaratives et de paiement vis-à-vis de l'administration fiscale peuvent bénéficier de cette aide pour une embauche (date de conclusion du contrat) entre le 1er août 2020 et le 31 mai 2021. 

C'est l'agence des services et des paiements (l'ASP) qui gère la mise en place de cette aide via une plateforme de téléservice qui sera ouverte à compter au 1er octobre 2020.

L’employeur dispose d’un délai de 4 mois à compter de la date d’embauche du salarié pour faire sa demande. 

L’aide sera versée à l’employeur à la fin de chaque trimestre, pendant un an au maximum. 

 

Je consulte le site de l'ASP