Grand angle sur le dispositif Pro-A

8 Février 2021
On fait le point sur le dispositif de promotion et de reconversion par l’alternance, plus communément appelé « Pro-A ». Quels sont les objectifs de ce dispositif, les formations et les publics visés ? On vous propose des éléments de réponses ci-dessous – et notamment un zoom spécifique pour l’hospitalisation privée dont l’accord sur l’application de la Pro-A a récemment été étendu. Retrouvez aussi les prochaines dates des webinars dédiés à ce dispositif.

Rappel des objectifs du dispositif Pro-A


 

Ce dispositif a pour objectif de permettre aux salariés de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle.

En clair, cela permet à un salarié en poste dans une structure d’accéder à une qualification, pour permettre sa promotion, ou d’accéder à une reconversion.

Pourquoi parle-t-on « d’alternance interne » ?

On dit du dispositif Pro-A qu’il est un dispositif d’alternance interne, c’est le terme de référence que l’on va retrouver dans la majorité des publications.


Pourquoi ce terme ? Parce que la Pro-A vise déjà des personnes en CDI - à l’inverse des contrats de professionnalisation et d’apprentissage qui visent à intégrer des nouveaux salariés, donc en provenance de l’externe.
La notion d’alternance, quant à elle, désigne le fait que le bénéficiaire alterne des périodes au sein de son organisme de formation (OF) et des périodes en entreprise sur le poste de travail visé.


Cela permet :

  • au sein de l’OF d’acquérir les enseignements / théories,
  • au sein de l’entreprise, d’acquérir les savoir-faire de la certification visée en bénéficiant de l’expérience d’un tuteur qualifié.

L’alternance est une notion très importante pour la mise en œuvre de la Pro-A - ce seront notamment des éléments demandés pour l’avenant au contrat.

 

  • Publics, formations, prise en charge


Retrouvez toutes ces informations dans notre Mnemotech’fiche dédiée.

 

J'en découvre plus

Les conditions d’application du dispositif pro-A

Pour rappel, le dispositif Pro-A doit bénéficier d’une extension d’un accord de branche et être opérationnalisé. Les accords de branche relatifs à la Pro-A pour l’hospitalisation privée et les services de santé au travail inter-entreprises (SSTI) ont tous deux été agréés - mais celui pour les SSTI nécessite encore des décisions du conseil d’administration de l’OPCO Santé pour être applicable.


Dans le cas du secteur sanitaire, social et médico-social privé à but non lucratif (SSSMS), l’accord de branche formation a été signé fin 2020 et est actuellement en attente d’extension.

Pour en savoir plus sur les accords de branche, consultez notre article : "Connaissez-vous le circuit de validation d’un accord de branche ?".

Zoom sur le dispositif pro-A pour l’hospitalisation privée

L’extension de cet accord de branche, signée par le Synerpa et la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) avec la CFDT et FO, « va permettre aux établissements de santé et médico-sociaux privés de développer la formation de leurs salariés en poste vers les métiers les plus en tension » (aides-soignants, infirmiers diplômés...)*.
 

Découvrez dans notre article les dispositions spécifiques à l'hospitalisation privée concernant la reconversion ou promotion par l’alternance (Pro-A).

- Retrouvez également en replay et en accès libre un webinar dédié sur l’hospitalisation privée.

- Vous y trouverez notamment un focus sur la demande de prise en charge via les webservices de l’OPCO Santé

*source communiqué de presse FHP

Les prochains webinars sur le dispositif pro-A

En accès libre, un webinar de décryptage sur le dispositif Pro-A pour la branche SSTI est proposé le : 

le vendredi 19 février 2021 11h-12h => Inscrivez-vous ici.
 

Pour le périmètre de l’hospitalisation privée, retrouvez le webinar en replay ici

Et par ailleurs… Un webinar sur l’accord de branche pour le secteur SSMS vous est proposé :

le jeudi 25 février 2021 15h-16h => Inscrivez-vous ici.